Jean-Georges Klein

Le Chef Jean-Georges Klein a pris la tête du restaurant de la Villa René Lalique, entouré d’une brigade d’une quinzaine de personnes. Avec son Chef Exécutif Jérôme Schilling, son Chef Second, Michel Scheidler, et toute son équipe, il a mis au point plusieurs menus qui nous transportent dans sa cuisine créative. Il est accompagné du Chef Sommelier Romain Iltis, avec lequel il a travaillé la carte pour mettre au point des accords mets-vins, qui exaltent parfaitement toutes les saveurs et tous les arômes des vins proposés. A l’instar de René Lalique, le Chef Pâtissier Nicolas Multon puise son inspiration dans la flore avec des noms qui, dès la lecture, nous plongent au cœur des Vosges du Nord :
« Retour de Forêt », « Au Grès des Vosges ».
En salle, les équipes de Patrick Meyer, Directeur de Restaurant, offrent un ballet des plus émerveillants.

 
Le 1er février 2016, après seulement trois mois d’ouverture, la Villa René Lalique et le Chef Jean-Georges Klein ont décroché deux étoiles au Guide Michelin. Ces étoiles viennent saluer la qualité et la constance des prestations culinaires proposées par le Chef Klein, aux commandes des cuisines de l’établissement depuis le 18 septembre 2015.

 
Après des études hôtelières à Strasbourg entre 1967 et 1969, Jean-Georges Klein devient responsable de salle au restaurant familial, un relais gastronomique. Ce n’est qu’à l’âge de 40 ans, totalement autodidacte mais passionné et perfectionniste, qu’il se lance en cuisine. Il reprend le restaurant, en obtient sa première étoile Michelin en 1988, sa deuxième étoile en 1998 et, consécration suprême, sa troisième en 2002. Deux ans plus tard, il est élu « Chef de l’année » par le guide gastronomique le Champérard, puis le Schlemmer Atlas (équivalent du Guide Rouge outre-rhin), et le Bottin Gourmand lui décerne une 4ème étoile. Dans les assiettes, le minimalisme s’accompagne d’audace :« Chaque jour je tente des mariages, des contrastes, des histoires improbables, j’essaye, je prends le risque… ». Sa cuisine haute en couleurs, évolutive, épurée, riche de contrastes visuels et gustatifs, fait se confronter les saveurs pour surprendre le palais de ses hôtes.